Articles

1984 : la guerre, c’est la paix, l’inceste, c’est le patriarcat

Image
Sans s’attarder sur les haut-le-cœur que suscitent chaque jour les accusations portées sur la place publique après des années de silence, il est intéressant de noter combien l’affaire dite Olivier Duhamel révèle l’emprise idéologique de la gauche Tartuffe. Du quotidien « de référence », le Monde , (dont le président du directoire est le mari de Camille Kouchner) aux médias de grand chemin, deux mots sont répétés à l’envi : « inceste » et « omerta ». Comme dans 1984 d’Orwell, on nous fait croire que le haut est en bas et le bas est en haut.  Inceste ? Mais entre un beau-père et son beau-fils, pas de lien de sang : il ne s’agit donc pas d’inceste à rigoureusement parler mais... d'homosexualité pédophile. Quant à l’omerta, rions jaune : tout le monde savait, nous dit-on et Libération , toute honte bue, évoque la fin d’un silence qui avait pourtant fait grand bruit lorsque tant d’intellectuels de gauche avaient signé, en 1977, une tribune réclamant la dépénalisation des rapports sexuel

"Migrants mineurs" : dites-moi pas que c'est pas vrai !

Image
  Bon, confirmation de l’incapacité absolue des islamistes de faire quoi que ce soit correctement, le dernier crétin qui vient d’exprimer sa rage de se sentir offensé par la nouvelle publication des caricatures de machin bidule s'est évidemment trompé d'adresse. Depuis 2018, il s’était fait passer pour un mineur : c'est fou comme on peut rester mineur pendant des années ! Quand on voit sa tronche, on se dit que, décidément, si nous sommes protégés par des services administratifs qui parviennent à croire un homme de 25 ans qu’il en a moins de 18, on est vraiment mal barrés.  Mais tout ceci n’est que goutte d’eau quand Le Point nous apprend que : « reconnu mineur, le jeune migrant va bénéficier de l'aide sociale à l'enfance comme n'importe quel enfant, à savoir de l'hébergement, de la scolarisation et même, dans certains cas, d'un "appui à la régularisation". Coût financier : 50.000 euros par mineur et par an, selon l'Assemblée des départemen

Mieux que 1984 avec Yahoo Actu : le silence des agneaux !

Image
L’avertissement de Yahoo actu glisse directement des pages de 1984 d’Orwell. Vous croyez lire un article de presse ? Non, vous vivez une "expérience". Vous vous croyez libre ? Non, vous faites partie d’une "communauté". Vous pensiez que le commentaire était un exercice critique ? Non, c’est un "module". D'ailleurs, toute critique étant susceptible d'offenser quelqu'un, même à l'autre bout de la planète, elle ne répond pas, par nature, au nécessaire "respect de chacun" invoqué par Yahoo. Mais ils "travaillent" ("ils" sont donc bien méritants et honnêtes !) à "améliorer" l’expérience ! Bon, ça va durer une "période" indéterminée qui pourrait tout aussi bien s’éterniser : il n’est point de problème qu’une absence de solution ne finisse par résoudre.  Pour finir, "ils" nous remercie de notre "compréhension". Et puis silence, les agneaux !       Dans 1984, en effet, on répondr

To be or not to bipolaire ?

Image
  Précaution oratoire : cet article n’évoque évidemment pas ceux qui souffrent réellement de maladies mentales  mais les 99 % qui se déclarent bipolaires parce que c’est cool. Les bipolaires, vous connaissez ? Autrefois, on appelait « lunatiques » ceux qui se distinguaient par leurs sautes d’humeur. C’est toujours le terme utilisé en anglais pour désigner un fou. Or, depuis 1990, le nombre de jeunes bipolaires en Occident aurait été multiplié par 40. Affolant, non ? Les mêmes qui annoncent l’imminence du grand châtiment climatique y voient, bien sûr, la preuve que nous vivons dans un monde qui rend fou parce que capitaliste et raciste. D’ailleurs, on n’observe pas la même augmentation dans les pays non-occidentaux, c’est bien normal, ils sont restés tellement plus proches de l’essentiel ! La rationalité, c’est l’Occident, donc la colonisation, le fascisme et la bombe atomique. Trop longtemps injustement dénigrée, la folie aère toute cette moisissure comme un drag queen dans une églis