Show-Biz : la France aux Français !



Les expressions françaises : « Changer son fusil d'épaule » - Le ...



Je me pince ce matin : ai-je bien lu ? Mais oui. Décidément, les effets du coronavirus n’en finissent pas de surprendre : plus le port du masque se généralise, plus… les masques tombent. A grand renfort de presse, c’est aujourd’hui la SACEM, nerf de la guerre musicale, qui exhorte les radios à privilégier les chansons françaises : « La Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique appelle jeudi 7 mai "l'ensemble des radios, plateformes, diffuseurs" au soutien de la filière musicale française, "notamment en renforçant la visibilité et la diffusion de productions" nationales. Elle "salue la démarche des radios" - Radio France, Skyrock, FG, Radio Nova - qui se sont déjà "engagées" en ce sens, afin de soulager "les créateurs confrontés à une situation sans précédent" en raison des conséquences économiques de la pandémie. 

Bien qu’à la pointe du « progressisme » depuis 40 ans, voici 4 radios qui, tout d’un coup, adoptent le slogan moisi et honni du Front National : la France aux Français ! Hier encore, un tel appel, impensable, aurait suscité les cris d’orfraies de tous les habituels gardiens de l’anti-France. Et oui, réserver la France aux Français pour des raisons économiques, quel racisme ! Surtout pour contenter ce peuple d'ouvriers qui vote si mal ! Mais aujourd’hui, ça n’a rien à voir : c’est sa-ni-taire. Et ce ne sont plus ces cons de prolétaires qui sont en danger, ce sont nos "créateurs", ambassadeurs du Camp du Bien et vecteurs essentiels du progressisme tout azimuts. 

Rien de rance, aucun rapport avec la position du Front National depuis 1980 : tout au contraire, la même citrouille portée par les progressistes se transforme en magnifique carrosse de solidarité et de générosité. Voilà, en tous cas, une révolution discrète qui annonce peut-être de nouveaux beaux jours pour le bon sens : bientôt l’écriture exclusive pour résister au colonialisme culturel américain ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vivre ensemble : et pour le divorce, on fait comment ?

Quand la compassion multiplie les pains

Vous avez un grain de beauté sur la joue gauche ? Unissons nos forces !